Tatayet, la célèbre marionnette, est décédée à 44 ans d’un cancer colorectal

La marionnette animée par le ventriloque belge Michel Dejeneffe vient de décéder à l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles.

Hospitalisé depuis un an, à la suite d’un cancer colorectal qui s’est étendu à la prostate, Tatayet n’avait fait aucune déclaration via les médias ou les réseaux sociaux. C’est donc dans la surprise générale que ses fans ont appris sa mort ce matin. “Il fallait s’y attendre, Tatayet a passé tellement d’années avec un bras dans le rectum que cela ne pouvait pas être sans conséquence” a déclaré le Docteur Claude Van Der Poel, chef de service en oncologie.
“Tatayet avait pris sa retraite en 2016, il n’a pas pu en profiter longtemps” déplore Michel Dejeneffe.

La prostate broyée

“Michel Dejeneffe serrait la prostate de Tatayet pour le faire grimacer” explique le ventriloque Jeff Panacloc qui connaissait très bien Tatayet. “C’est ce qu’on fait tous, c’est une des ficelles du métier” poursuit le jeune humoriste profitant de l’absence du singe Jean-Marc pour dévoiler les côtés sombres d’une profession méconnue. “Avec un bras dans le rectum pendant si longtemps, et la prostate maltraitée lors de chaque représentation publique, il était évident que Tatayet ne vivrait pas vieux” explique le docteur Van Der Poel. “D’autant que Michel Dejeneffe ne se lavait pas toujours les mains avant de travailler” poursuit une infirmière des soins palliatifs.

David et Laura sont déjà chez le notaire pour l’ouverture du testament de Tatayet. “Car on ne sait jamais” a expliqué David au micro de FranceInfaux.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This
Retour haut de page